NO MORE RAINBOWS / UN JEU A LA SAUCE MARIO BROS AVEC DES POILS ET DES GRIFFES DEDANS

No More Rainbows
Entrez dans un monde merveilleusement coloré et écrabouillez toutes les mignonnes petites créatures

No More Rainbows est un jeu de plateforme à la première personne qui apporte le plaisir d’un jeu de plateforme classique à la réalité virtuelle. Ici, à la manière du jeu Gorilla Tag vous utilisez uniquement vos mains et vos bras pour vous déplacer et comme dans Super Mario, vous devrez courir, sauter et grimper sur des plateformes, des maisons, des jardins fleuris pour vous frayer un chemin à travers des dizaines de mondes colorés et anéantir de joyeuses petites bestioles qui ont envahi et transformé votre univers en un monde disons de… bisounours ! No More Rainbow est actuellement en version Open Béta téléchargeable sur Sidequest.

TÉLÉCHARGER LE JEU

No More Rainbows

Le mode de déplacement basé sur le mouvement des bras permet de se déplacer simplement et très rapidement, vous pourrez ainsi sauter, courir et escalader certaines parois et cela donne au jeu le potentiel pour des itinéraires infinis mais cela peut aussi provoquer chez certain, au bout d’un moment, une légère cinétose !

Le jeu est plaisant avec un univers très coloré, les musiques d’ambiance joyeuses sont vraiment très réussies et elles vous suivront tout au long de votre périple. A chaque fois que vous sautez, la bête que vous êtes, émet un grognement, je ne sais pas si cela est vraiment nécessaire mais le son est assez doux pour se faire oublier. Les petites boules « ennemis » sont vraiment très mignonnes et c’est assez amusant de les voir vaquer à leurs occupations, certaines dessinent des tableaux, d’autres font du vélo ou leur jardin, certaines sont accrochées à des ballons dans les airs ou simplement assises sur des plate-formes qu’il vous faudra atteindre pour les attraper.

Les mondes sont plein de ballons de baudruche, de cadeaux, de tonneaux rempli de bombons, de fleurs et d’objet à fracasser mais je n’ai pas l’impression que ce soient des bonus comme dans Super Mario qui vous permette d’améliorer quelque chose à votre personnage ou au gameplay. Vous avez parfois à flan de falaise du vent, symbolisé par un tourbillon qui monte et qui vous soulève et vous transporte encore plus haut pour atteindre des endroits paraissant inaccessible, une excellente idée. Tout ceci est assez simple mais très efficace et on prends plaisir à sauter, grimper, à chercher et à attraper chacun des petits personnages en forme de boule.

No More Rainbows


L’histoire (parce qu’il en faut bien une)

Dans le jeu, vous êtes LA BÊTE, un être très poilu avec de longues griffes qui depuis la nuit des temps officie en tant que gardien des enfers. Mais vous êtes soudainement réveillé par des sons mélodieux et horriblement joyeux qui percent l’obscurité et soudain l’air âpre et cendré de l’enfer sent maintenant un parfum de tulipe ! Les carreaux en magma autrefois brûlants sont devenus luxuriants et frais sous vos griffes mais surtout les sanctuaires des Anciens ont été profanés avec des dessins enfantins à la craie et ornés de visages souriants absolument abominables.

Derrière cette exécrable tumulte se cachent des êtres d’une joie et d’un bonheur infini. Monsieur Bizou et sa joyeuse bande de petits amis en forme de boule cherchent à remplacer votre sanctuaire de douleur et de tourments en un paradis généreux fait de bisous et d’arcs-en-ciel… quel cauchemar ! Vous devez donc récupérer votre ancien monde et tous les éliminer !

Voilà pour la petite histoire, pour faire court le but est d’attraper le bon nombre de bouboules afin d’ouvrir des portes qui vous donnent accès aux 45 mondes différents avec des niveaux de plus en plus complexes et 3 univers menant à un boss final qui mettront à l’épreuve vos compétences.

Pour les passionnés de speedrun, le jeu propose aussi de finir les parcours le plus rapidement possible avec un meilleur temps à réaliser afin d’inscrire son nom aux meilleurs temps du classement mondial.

No More Rainbows est donc un jeu sympa très bien réalisé qui fait passer un bon petit moment mais nous attendrons la version finale pour voir si le studio québécois Squido améliorera le gameplay qui reste pour l’instant assez simpliste et un peu répétitif malgré des graphismes avec un univers coloré réussi, une musique vraiment à la hauteur et des idées intéressantes (Le vent, les futurs bonus…)

TÉLÉCHARGER LE JEU

Regarder le test du jeu en vidéo